Monde et Montres...

Monde et Montres...

Icones Horlogères: Panerai Luminor

Suite de Icones Horlogères: Cartier Tank

 

Pour raconter l’histoire de cette montre, il faut quasiment raconter l’histoire de la marque… En 1860 Giovanni Panerai fonde un atelier d’horlogerie à Florence (39). Son fils Leon Francesco prendra sa succession. Au début du vingtième siècle, la boutique devient un des plus grands horlogers de la place et prend le nom de « OROLOGERIA SVIZZERA » (Horlogerie Suisse), vendant non seulement des montres mais aussi des pièces détachées, disposant d’un atelier de réparations et pour faire quelques assemblages(40).  L’entreprise deviendra concessionnaire de Rolex, Vacheron Constantin, … En 1914, avec Carlo Ronconi, un officier de la marine, Guido, fils de Leon, met au point le Radiomir, matière à base de Radium, permettant de lire les cadrans des instruments dans le noir, et Panerai va commencer à devenir fournisseur, entre autre,  de la Marine Royale Italienne (Marina Militare), surtout à partir de 1917 où Guido seul aux commandes décide d’étendre le Radiomir sur toute sortes d’instruments (Boussoles, Altimètres, …).

 

En 1935, La marine demande une montre lisible dans l’obscurité et étanche. Concessionnaire Rolex, Giuseppe, fils de Guido, proposera en 1936, production à partir de 1938, une montre basée sur un boitier de forme coussin lancé quelques années plus tôt avec des anses fil soudés sur le boitier, un mouvement Rolex et une couronne vissée(41). Le cadran californien (graduations 10-11-1-2 en chiffres romains, 4-5-7-8 en chiffres arabes) sera réalisé en recouvrant un disque de Radiomir et en mettant par-dessus un second disque où seront découpés les chiffres et graduation, ce fut la naissance du fameux cadran « sandwich » (42). Rapidement le design changea, remplaçant les anses à fil par des cornes intégrées au boitier, plus robustes, un cadran 3-6-9-12 en chiffres et juste des index pour les autres graduations, aiguilles plus larges, et enfin un protège couronne breveté (1942 (44)) pour assurer une meilleure étanchéité. Après la guerre, une nouvelle matière brevetée à base de Tritium, le Luminor, remplacera peu à peu le Radiomir, trop radioactif… Ce qui deviendra la Luminor est là...

 

La société n’ira pas beaucoup plus loin, se contentant de son activité de commerce et de quelques marchés avec la Marine Militaire et la marine Egyptienne en 1950, jusque dans la fin des années 1980. La marine cesse ses commandes et Panerai pense à commercialiser des montres dans le public. Le designer Alessandro Bettarini, s’appuyant sur des archives redessine un boitier coussin de dimensions généreuses, reprend l’idée du cadran sandwich, et y accole le protège couronne breveté.

 

La série est lancée en 1993. L’acteur Sylvester Stallone devient un fan, commandant une série spéciale rien que pour lui, et portant la montre dans le film « Daylight »(1996). Ce coup de projecteur attire l’attention du public et de la société Vendôme (qui deviendra le groupe Richemont) qui rachètera Panerai en 1997 (43), lui permettant de se développer, jusqu’à devenir une réelle manufacture en 2002, avec l’ouverture d’une usine pour assembler leurs propres mouvements.

 

Une conception ancrée dans l’Histoire, un design unique et incomparable, une bonne ommunication basée sur une une personnalité, une icône est née…

 

                  Panerai 1936                              Panerai 1942                    Panerai 2010 (crédit watches.de)

 

Sources

(39)    //en.wikipedia.org/wiki/Panerai

(40)    //www.fabricegueroux.com/Officine-Panerai-Historique-de-la-marque_a33.html

(41)    //www.horlogerie-suisse.com/marques/panerai.html

(42)    //www.paneraicentral.com/panerai-boot-camp/panerai-history/

(43)    //en.wikipedia.org/wiki/Panerai

(44)    //www.lacotedesmontres.com/No_115.htm

 

Retour à la liste des Icones...



26/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres