Monde et Montres...

Monde et Montres...

JEANRICHARD: la petite marque qui monte.

Je voulais évoquer aujourd'hui une petite marque peu connue, qui, je trouve, fait de plus en plus parler d'elle en ce moment.

Je veux parler de JEANRICHARD.

Daniel Jeanrichard était un horloger suisse du 18eme siècle (1675-1741) du Locle. Il est réputé être un (si ce n'est "le") fondateur de l'horlogerie suisse. Ses descendants firent vivre la marque, faisant de leur ancetre la figure de proue de la lutte contre la concurence américaine qui se profile au tournant du vingtième siècle. Puis, petit à petit la marque se dilue au cours du vingtième siècle, pour disparaitre dans les années 80 avec tant d'autres lors de la crise du quartz.

 


                 Publicité années 1950                                     Modèle Aquastar années 1960

                   crédit blogspot.fr                             crédit http://www.thedivewatchconnection.com


En 1987, Luigi Macaluso, marchand de montres italien, devient distributeur de la marque Girard-Perregaux. En 1989, il intègre le conseil d'administration, et finalement le 15 septembre 1992, il finit par racheter 100% des part de la société. Il va peu à peu développer Girard-Perregaux, et en profite pour relancer une marque annexe en reprenant le nom "Jeanrichard" tout en la laissant un peu dans l'ombre. En juin 2008, Kering (ex PPR) prend le controle de SOWIND, en achetant 51% des actions, laissant Luigi Macaluso aux commandes. En 2010, il decède brutalement d'une crise cardiaque. Dans un premier temps sa femme reprend les renes du groupe, épaulée par ses 2 fils Stefano et Massimo Cacaluso, respectivement à la tête de Girard-Perregaux et Jeanrichard. En aout 2011, elle est remplacée par Michele Sofisti, également CEO de Gucci (donc y compris la partie montres).

Il subsiste une part d'ombre sur la parenté du JeanRichard actuel avec l'ancienne marque: une continuité réelle ou une nouvelle marque crée ex-nihilo en reprenant un ancien nom? Ce flou est savament entretenu dans toute la communication de la marque d'ailleurs...

Néanmoins, Jeanrichard bénéficie d'atouts importants.
- La marque est accolée à un des groupes majeurs de l'industrie du luxe (PPR), ce qui lui donne une bonne assise financière et actionariale.
- La marque est accolée à Girard-Perregaux, et bénéficie donc du savoir faire horloger qui vient avec cette marque historique.

Et maintenant, on sent nettement la volonté des propriétaires de mettre plus en avant Jeanrichard, en la démarquant de Girard-Perregaux. Ceci se traduit par le lancement de plusieurs nouvelles collections ("Aquascope", "Terrascope", "Aeroscope" puis "Highlands" et "1681"), ainsi que par l'établissement de nouveaux partenariats, en particulier avec le club de football d'Arsenal ou le monde du rugby.

 


modèles Aquascope et 1681

crédit jeanrichard.com


Le design des nouvelles collections leur permet de se démarquer, et de Girard-Perregaux, et de la concurence, avec des codes stylistiques (forme du boitier, des aiguilles, ...) bien différenciés.

Ce style nouveau, une légitimité horlogère épaulée par un grand groupe affirmant sa volonté de développer la marque font que selon moi, Jeanrichard n'a pas fini de faire parler d'elle.

 



Séries Limitées ARSENAL (football) et RACING-METRO (Rugby)

crédit jeanrichard.com

 



03/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres