Monde et Montres...

Monde et Montres...

Montres connectées VS Montres mécaniques

English Version: Smart Watches vs. Mechanical Watches

 

Est ce que les montres connectées vont mettre en péril les montres mécaniques?

Pour répondre à cette question, je pense qu'il faut tout d'abord voir ce qui fait le succes des montres mécaniques.

Pour moi, il y deux populations distinctes parmi la clientèle des montres mécaniques:
- la première regroupe ceux qui, sont intéressés par l'aspect technique d'une montre mécanique. Des siècles d'amélioration, pour passer du clepsydre au dernier mouvement mécanique ORIS 110 ou l'ancre sans pivot de Ulysse Nardin. Des trésors d'ingéniosité pour intégrer dans 30mm de diamètre et 5mm d'épaisseur des complications toujours plus inventives... J'adore l'idée d'une mécanique qui n'attend que d'être pour remontée pour redémarrer sans avoir besoin de changer une pile. Voilà ce que j'aime dans une montre mécanique, et ce qu'aiment pour la plupart les passionés de montres mécaniques. En plus, bien sur il faut que la montre ait une esthétique séduisante, et cela ajoute je trouve au génie des horlogers d'arriver à organiser leurs mouvements afin que le cadran qui viendra l'habiller reste harmonieux.
- Il y a également une seconde population, pour qui la montre est un marqueur social: plus la montre est chère, plus on est sensé être élevé dans la société. Cette population va de ceux qui trouvent chic de pouvoir dire "ma montre est mécanique" quelqu'en soit le prix, à ceux qui vraiment achètent cher pour pouvoir dire "c'est cher". C'est leur droit, là n'est pas le propos...

Selon moi, une montre connectée n'attirera jamais les amateurs de l'aspect technique d'une montre mécanique, et les prix pratiqués n'en feront jamais des marqueurs sociaux, au mieux un petit effet de mode à la sortie (être parmis les premiers à avoir un tel objet), mais une fois le premier engouement passé, le soufflé retombera.

La crise du quartz qui a mis à mal le monde des montres mécaniques dans les années 70-80 a fait le tri entre les personnes qui veulent juste avoir un objet qui indique l'heure, précise tant qu'à faire, et ceux qui cherchent un peu plus (voir les 2 populations décrites ci dessus). Donc la montre connectée trouvera plus sa place au poignet des geeks et entrera plus en confrontation avec les montres quartz et les montres "de couturier", que ce soit vraiment de couturier (DIESEL, ...) ou des marques dédiées aux fashions victimes (FOSSIL, ...).

Bien évidemment des amateurs de montres mécaniques achèterons aussi des montres connectées, mais à mon avis ce sera un complément, pas en remplacement.


En conclusion, mon sentiment est donc que la montre connectée ne mettra pas en péril le monde de la montre mécanique de manière générale, tout au plus quelques legers ajustements de volume...


Mais de légers ajustements de volumes peuvent avoir de grandes conséquences!

Les derniers résultats publiés par le Swatch Group, et qui doivent être représentatifs d'autres groupes horlogers du point de vue tendance, montrent une diminution du nombre de montres vendues avec une augmentation du chiffre d'affaire. Ceci signifie à mon avis que premièrement le prix des montres de base à augmenté, éloignant les marques de la clientèle qui fait leur "volume" et que les montres très chères (donc en faible quantité) se sont mieux vendues.
Si des sociétés commencent à développer des montres connectées très chères (un peu ce qu'a fait VERTU dans le domaine du téléphone portable) avec or et diamants, là, ils risquent d'empiéter fortement sur le marché des montres mécaniques les plus chères. les groupes appuyant trop leurs résultats sur ce type de montre de prestige risquent donc de souffrir plus que les autres... Le temps nous le dira.





14/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres