Monde et Montres...

Monde et Montres...

Icones Horlogères: Rolex Submariner

Rolex a depuis longtemps basé sa communication sur la robustesse de ses modèles et en particulier sur leur étanchéité. Ainsi, en 1926, ROLEX lance un modèle Oyster (Huitre, en référence à l’hermétisme de ce coquillage) et pour en faire la publicité, le présente en boutique dans des aquariums (2) (3).

Au début des années 1950, Rolex souhaite créer une gamme « professionnelle » avec des montres capables de satisfaire aux exigences parfois extrêmes des leurs utilisateurs. La première montre qui sera issue de cette volonté sera la Submariner, dévoilée en 1953 et présentée au public de la foire de Genève en 1954 sous la référence 6204(1).

Elle est dotée d’une lunette bidirectionnelle (encore sans indication des minutes intermédiaires entre 1 et 15), d’une aiguille des heures droite (contrairement à la Mercedes actuelle) et d’une aiguille des secondes avec un cercle lumineux situé au bout (alors que l’actuel est plus à l’intérieur). L’inscription Submariner figure sur le cadran, mais pas la limite maximale de profondeur (600 pieds).  Elle est équipée du calibre A260, de la série 600 Rolex. Le boitier et le fond sont encore très fins, et la couronne de remontage n’est pas protégée par un épaulement. Elle diffère aussi des modèles actuels par une  lunette dont le crantage est moins prononcé. Elle restera en production jusqu’en 1956.

Quasiment sans concurrence à cette époque, la montre s’est naturellement imposée comme la référence des montres de plongée auprès des pionniers de la discipline (J.Y. Cousteau), tout en créant la plupart des codes stylistiques : lunette tournante crantée noire, forme du boitier, des index et des aiguilles. Elle a aussi bénéficié d’une publicité énorme lorsque James Bond l’utilisera dans ses premiers films.

Cette notion de précurseur, cette robustesse sans faille, un design réussi et une communication efficace ont donc fait de cette Submariner une référence dans sa catégorie et un objet culte de l’horlogerie. Une icône est née…

            Modèle 6204 (1954)                                                 Modèle 114060 (2012)

     Crédit: lacotedesmontres.com                                       Crédit: watchstreet.com

 

Sources:

(1)    http://www.lacotedesmontres.com/L-histoire-des-Submariner-et-Sea-dweller-No_94.htm

(2)    http://www.argusdesmontres.com/rolex/

(3)    http://www.rolex.com/fr#/world-of-rolex/about-rolex/waterproof-watch-birth

 



09/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres