Monde et Montres...

Monde et Montres...

Icones Horlogères - Cas à part: Smiths De Luxe

Suite de Icones Horlogères: Piaget Altiplano

 

Le 29 mai 1953 à 11H30, Sir Edmund Hillary accompagné de son sherpa et ami Tenzing Norgay est le premier homme à parvenir au sommet du mont Everest, le point le plus haut du globe. Il porte à son poignet une montre britannique, une Smiths De Luxe (Calibre A.409, 15 jewels, 28mm)(47).

 

La marque Smiths date de 1851, fondée par Samuel Smith qui ouvrit sa boutique de montres et horloges. Au début du vingtième siècle, la société profita de l’essor de l’automobile et de l’aviation pour se diversifier dans l’instrumentation (Tachymètre, odomètre, altimètre, …), tant et si bien qu’à l’issue de la seconde guerre mondiale, la partie Horlogerie n’est plus qu’une simple branche d’un grand groupe industriel. Suite à l’achat de la société horlogère Ingersoll, les 2 branches horlogères ont fusionné en 1946 pour former l’Anglo-Celtic Watch Company qui commercialisa les 2 marques Smiths et Ingersoll. Mais le poids de la branche horlogère continua à diminuer, la crise du quartz n’arrangea rien et la production de montre chez Smiths cessa en 1980 (48). Ce désintérêt progressif du groupe Smiths pour l’horlogerie explique surement en partie qu’ils n’ont pas su exploiter l’exploit de Hillary.

 

Au contraire de Rolex, qui a su jouer avec les détails pour devenir dans l’esprit du grand public la montre de l’Everest et mettre de côté Smiths. En 1952, Tenzing Norgay ayant accompagné une expédition Suisse supportée par Rolex, expédition qui dut renoncer toutefois, s’était vu offrir une Rolex Bubbleback, qu’il emmena avec lui  lors de son ascension avec Hillary.  La même année Hillary participa de son coté à une autre expédition. Très content de sa Rolex (qui en l’occurrence avait une réelle légitimité dans les expéditions himalayennes), il écrivit, en 1952, une lettre à Rolex pour exprimer sa satisfaction. Donc une Rolex est bien arrivée en 1953 au sommet de l’Everest, mais pas en premier et au poignet de Norgay, et Hillary avait effectivement une Rolex, mais ce fut bien sa Smiths qu’il portait lorsqu’il parvint au sommet (49).

 

Une marque pas suffisamment soutenue par sa maison mère et une communication complètement phagocytée par un concurent… Smiths a raté le coche…

 

 

Sources:

(47)    http://www.qualitytyme.net/pages/rolex_articles/everest.html

(48)    http://en.wikipedia.org/wiki/Smiths_Group

(49)    http://rolex.watchprosite.com/show-nblog.post/ti-558176/

 

Retour à la liste des Icones...



13/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres