Monde et Montres...

Monde et Montres...

Les montres dans l'espace - 3 : Le début de l'aventure coté USA.

(suite de Les montres dans l'espace: Le début de l'aventure coté Soviétique.)

 

Coté Occidental (NASA), le premier homme à aller dans l’espace fut Alan B Shepard, le 5 mai 1961, à bord de Freedom 7. Il fut suivi de près par Virgil Ivan « Gus » Grissom le 21 juillet 1961, à bord de Liberty Bell 7. Ces 2 astronautes n’effectuèrent qu’un vol balistique (non orbital). Par ailleurs, il n’y a pas de référence sur une éventuelle montre qu’ils auraient pu porter.

 

Le premier américain à faire un vol orbital (avec une orbite autour de la Terre, donc, et le 3ème américain dans l’espace) fut John Glenn. Il avait emmené avec lui un chronographe « Heuer » dans son vaisseau Friendship 7, le 20 février 1962.

 


Le chronographe de John Glenn était un modèle du commerce, de marque Heuer, modèle 2915-A. (Cf ci contre, il est exposé au Smithsonian Institution National Air and Space Museum, situé dans le comté de Washington). Il était maintenu dans une enveloppe en tissu qui elle-même était fixée sur une bande élastique pour pouvoir le porter par-dessus la combinaison de vol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, Scott Carpenter fut le 4ème américain dans l’espace, le 24 mai 1962, à bord du vaisseau Aurora 7, pour 5 heures et 3 orbites. Il prit avec lui sa  Breitling Navitimer Cosmonaute personnelle qu’il avait fait modifier par Breitling, qui avait la particularité d’avoir l’heure sur 24H, permettant ainsi de distinguer aisément le matin du soir, ce qui n’est pas évident lorsque l’on est en orbite. Coté occidental, ce fut ainsi la première montre bracelet à aller dans l’espace.

 

Réédition 2012 de la Breitling. A noter que

« Cosmonaute » qui était la dénomination chez les

Soviétique, le terme utilisé par les Américains étant

« Astronaute »…

 

Voir Breitling Navitimer Cosmonaute: étrange ce nom?

 

 

 

 

 

 

 

Une erreur de trajectoire fit arriver la capsule Aurora dans l’océan à 400km du point d’impact prévu. Le temps que la logistique de récupération arrive sur les lieux, l’eau pénétra dans la capsule et la montre qui n’était pas prévue pour être étanche fut donc inondée aussi. Scott Carpenter  retourna la montre à Breitling pour la faire réparer. Breitling lui renvoya à la place une monte neuve qu’ils prévoyaient de commercialiser, et celle qui participa à l’aventure spatiale fut perdue.

 

Suite: Les montres dans l'espace: Omega, le début de l'aventure.

Retour à la l'index des montres dans l'espace: Les montres dans l'espace: Introduction



22/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Mode pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres